Le Palais de La Reine

Le Palais de la reine de Chantal thomas
Le livre de la Pièce de théâtre

En pleine canicule, Patrick, les bras chargés d’une cagette de cactus, franchit le seuil du café où sert Raymonde. Tout comme le linoléum, il fond. Obsédée par l’idée de se marier, Raymonde saute sur ce jeune homme, un brin débile, qui vit toujours sous la coupe impérieuse de sa mère.
Entre l’énergie que met cette jeune femme à souffrir, même après sept ans de mariage, et la monstruosité épanouie de la mère se crée un ensemble parfait. Fantaisie, malice et fantastique pimentent la tragicomédie du trio.
Cette pièce, joyeusement amère et désabusée, est une variation grinçante sur le thème de l’amour filial. Remaniant avec brio les mythes fondateurs de la tragédie grecque, Chantal Thomas dresse un constat ironique de la permanence de l’horreur au coeur  des liens les plus durables. 
personnages : trois hommes et deux femmes.

LE SPECTACLE
Le Palais de la Reine sera créée en français les 1er et 2 octobre 2005 à L’Avant-Seine Théâtre de Colombes, dans une mise en scène d’Alfredo Arias, avec Marilù Marini et Alfredo Arias.
Il a été repris du 5 novembre au 31 décembre 2005 au Théâtre du Rond-Point à Paris.
La pièce a été créée en espagnol à la Casacuberta du Teatro San Martin de Buenos Aires (Argentine) dans le cadre du festival “Tintas Frescas en Buenos Aires” en novembre 2004.

L’AUTEUR
Philosophe, écrivain, Chantal Thomas a consacré de nombreux essais à Casanova, Sade et Marie-Antoinette. En 1990, elle publie, au Seuil, un essai intitulé Thomas Bernhard . Elle est l’auteur, chez Payot-Rivages, de Comment supporter sa liberté (1997) et de Souffrir (2003). Elle a également  écrit  des  nouvelles : La Vie réelle des petites filles(Gallimard, 1995) et L’Ile flottante (Le Mercure de France, 2004). En 2002, elle obtient le prix Femina pour son roman Les Adieux à la reine, édité au Seuil et dont une variation  abrégée et théâtrale, sous le titre La Lectrice-adjointe, avait été lue au Théâtre du Vieux-Colombier et enregistrée pour France Culture. Une première ébauche du Palais de la reine est parue sous le titre “La Fève-Cactus” dans le recueil Mère et Fils chez Actes Sud-Papiers en décembre 2004.

FORMAT : 15 x 20,5 / 48 PAGES / 8,50 €    parution 23 septembre 2005
Relation presse : Christine Gassin – 01 55 42 63 16