Déshonorée

de Gonzalo Demaria
Mise en scène : Alfredo Arias

 

THEATRE DU ROND POINT – PARIS
Du 20 mai au 19 juin 2016

Avec : Marcos Montes, Alejandra Radano
Espace scénique : Alfredo Arias avec la collaboration d’Elsa Ejchenrand
Arrangements musicaux : Diego Vila
Costumes : Pablo Ramirez
Lumières : Gonzalo Cordova
Assistant mise en scène : Olivier Brillet
Coproduction : Groupe TSE / Théâtre du Rond-Point – Paris / Centre Culturel San Martin – Buenos Aires
Avec le soutien du Ministère de la Culture et de la Communication

Fin des années cinquante, Fanny Navarro répond aux questions du Capitaine Gandhi. L’Argentine est en flammes et l’actrice interrogée. Star oubliée, proche d’Eva Peron, fantôme d’un art moribond, elle devient la cible des commissions d’épuration de la Revolucion Libertadora. Ses liens privilégiés avec le régime déchu, sa liaison probable avec le frère d’Evita, confondent la comédienne éprouvée, proie facile. Elle se défend, se débat, fait face aux accusations dans une pièce froide, dialogue drôle et glacé de l’Argentin Gonzalo Demaria. Le dramaturge, musicien et metteur en scène est né à Buenos Aires en 1970, un avant la mort de la réelle Fanny Navarro dont il s’inspire.

Demaria a écrit en collaboration avec Alfredo Arias les spectacles Mambo MisticoTrois Tangos, et signé l’adaptation de Truismes d’après le roman de Marie Darrieussecq.

Duel sombre et caustique, Deshonorée dresse un nouveau portrait de la cité argentine, hantée par les figures cauchemardesques de son passé et par ses stars de music-hall.

Alfredo Arias dirige ce face à face édifiant, règlement de comptes historique. Il livre avec cet interrogatoire emblématique un portrait de sa ville natale, mystérieuse et flamboyante, et de sa terrible histoire.

Facebook
Google+
https://www.alfredo-arias.com/new/deshonoree/
Twitter
Share