Eden Teatro

de Raffaele Viviani, Mise en scène Alfredo Arias

TEATRO STABILE DI NAPOLI – NAPLES
27 février > 11 mars 2018

TEATRO ELISEO – ROME
20 > 29 mars 2018

ATHENEE THEATRE LOUIS-JOUVET – PARIS
24 > 29 mai 2018

Avec : Mariano Rigillo, Gaia Aprea, Gennaro Di Biase, Gianluca Musiu, Anna Teresa Rossini, Ivano Schiavi, Paolo Serra, Enzo Turrin
et la participation de Mauro Gioia
Musiciens : Pietro Bentivenga, Giuseppe Burgarella, Erasmo Patringa
Décor : Chloé Obolensky
Costumes : Maurizio Millenotti
Lumières : Cesare Accetta
Arrangements musicaux : Pasquale Catalano
Production : Teatro Stabile di Napoli – Teatro Nazionale

Le music-hall raconté par Viviani est la corde raide où s’exprime la fragilité de l’être humain.

Rien de plus captivant que le monde de ces divas de l’Eden Teatro au bord du gouffre, qui se disputent une misérable survie sur l’affiche et sur les planches d’un théâtre qui est le dernier espoir d’un monde ou carrément la fin d’un monde.

Viviani surprend ses créatures dans les difficultés les plus absurdes, les plus dérisoires de leur existence, réveillant en nous, spectateurs, un amour pour un art qui s’évapore, consumé par sa propre légèreté.

Mais chanter une chanson, avant de disparaître dans les brumes de l’oubli et l’indifférence des autres, est peut-être la seule preuve pour un artiste d’avoir existé et de témoigner ainsi que son existence avait une valeur poétique, même si cette valeur doit être ignorée par la brutale réalité.

C’est pour cela que Viviani, sans avoir besoin d’une trame dramatique, nous met en face de ces personnages qui deviennent le miroir de ce que nous avons de plus fragile et de plus noble, qui est de croire qu’un souffle peut être une tempête et qu’une chanson peut être immortelle.

Alfredo Arias

Facebook
Google+
https://www.alfredo-arias.com/new/eden-teatro
Twitter
Share